Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous concernés, ensemble il faut AGIR !

Salarié(e)s - Usagers de l'Aide à Domicile

Pour le bien travailler et le bien vieillir

 

La CARSAT (Caisse d'Assurance Retraite – Santé et Travail) de Rhône-Alpes a pris la lourde et scandaleuse décision de réduire, depuis le 1 er mai 2012, la prise en charge des heures d'aide à domicile pour un nombre important de personnes.

Dans les faits, la quasi-totalité des personnes classées en GIR 6 et de très nombreuses personnes classées en GIR 5 seront exclues de toutes prestations (GIR 5 et GIR 6 : personnes ayant besoin d'aides pour les tâches ménagères et ponctuellement pour les besoins de la vie courante).

Par cette décision, la CARSAT Rhône-Alpes abandonne toute politique de prévention et crée une inégalité de traitement par rapport au reste du territoire français.

 

Par ailleurs, cette orientation de la CARSAT Rhône-Alpes entraine une fragilisation pour l'emploi de milliers de salariés exerçant la profession d'aide à domicile.

Enfin, la même CARSAT Rhône-Alpes supprime des points d'accueil retraite et des permanences dans les bassins de vie fragilisant les bénéficiaires de prestations retraites. La convention d'objectif prévoit 10 fermetures par an entre 2009 et 2013 soit 50 points d'accueil qui auront fermés en 5 ans réduisant à peaux de chagrin le service de proximité.

 

Salarié(e)s et usagers de l'aide domicile doivent se retrouver pour dénoncer cette situation et agir pour obtenir des moyens nouveaux pour répondre aux besoins des personnes et améliorer le statut social des salariés.

 

Au CA de la CARSAT, seule la CGT s'est opposée à cette décision pénalisant de très nombreuses

familles de notre région.

 

Cette décision prise uniquement pour respecter une enveloppe budgétaire est inacceptable !

Nous en exigeons le retrait immédiat

 

La CGT Rhône-Alpes, dans un souci de réconcilier l'économique et le social, dans un souci d'améliorer conjointement la qualité du service et la qualité de l'emploi dans l'aide à domicile, ne peut accepter ces nombreux coups portés à la réponse aux besoins sociaux, et soutient les différentes initiatives d'action qui se développent

dans les territoires de Rhône-Alpes, et plus largement en France.

Salariées et usagers de l'aide à domicile doivent se retrouver pour dénoncer cette situation et agir pour obtenir des moyens nouveaux pour répondre aux besoins des personnes et conférer un vrai statut social aux salariés.

 

Nous exigeons :

Ø Le rétablissement par la CARSAT des droits antérieurs pour les personnes afin de faire face aux besoins de la vie courante.

Ø Un statut de haut niveau reconnaissant les qualifications des salariés aide à domicile.

Ø L'exigence d'une loi sur la perte d'autonomie assurant une prise en charge par la sécurité sociale.

 

Le nouveau Gouvernement doit légiférer pour créer les conditions d'un service public de qualité pour toute la société.

Tag(s) : #Médico-social

Partager cet article

Repost 0