Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rassemblement devant l’usine BOSCH aura lieu

vendredi 4 octobre à 9H00

 

Chiffres Clés pour les salariés :

  • Plus de 850 emplois Bosch en 2002 à Vénissieux
  • Avec 400 emplois actuels, Bosch s’oriente vers une suppression importante en fin d’année.

 

Malgré une baisse du coût du travail liée à une baisse des acquis

Malgré les accords de compétitivités/ flexibilité

Malgré les plans de restructurations/ ruptures conventionnels/ Plan de départs

volontaires

 

Le groupe BOSCH a décidé la mise à mort progressive du site de Vénissieux.

Comme quoi, les accords de régressions sociales ne constituent pas une solution.

C’est tout le message, la supercherie patronale qui est mis à mal !!!

IL faut savoir que :

  • Bosch c’est 53 milliards de chiffre d’affaire en 2012 en plein milieu de la « crise ».
  • Bosch c’est une multitude d’activité dont il est leader mondial dans beaucoup de cas (automobile, électroménager…).
  • La France est le deuxième marché en Europe après l’Allemagne pour Bosch

 

Dans le même temps les emplois continuent de fondre:

  • En 2002 environ 11000 emplois en France
  • En 2012, 6000 emplois en France

 

Le groupe Bosch se donne un objectif gourmand en terme de croissance les 10 prochaines années et ce, malgré son argument de crise.

 

Pour se faire, Bosch décide de quitter ceux qui ont contribué et continu de faire sa gloire mondiale !!! Pour rejoindre des pays à bas coût et des salariés souvent sans droits.

 

A la fin de l’année 2013, Bosch aura vendu ou fermé son activité photovoltaïque à Vénissieux.

Dans tous les cas, il s’agit d’une sortie supplémentaire du site avec une part importante d’emplois supprimés.

 

Restera alors sur le site une petite production « Eléments Diesel » amenée à disparaître prochainement ainsi qu’un service de recherche totalisant à eux deux 160 emplois.

 

La vente de l’activité de production de panneaux photovoltaïque ne doit pas être l’unique démarche pour la survie du site.

 

Le 4 Octobre 2013, Guy Maugis directeur de Bosch France sera à Vénissieux pour faire un point sur le devenir du site.

 

Depuis sa prise de fonction, il est l’organisateur de l’exode des emplois du groupe en France.

 

Une orientation totalement en contradiction avec son constat et son bilan économique de 2012 lorsqu’il, dit et on le croit, « …la France est une terre de recherche et développement avec un potentiel industriel important ».

 

BOSCH est un industriel de 1er allant de l’automobile, à l’électroportatif, l’électroménager, etc.

 

Les salariés de Venissieux se sont reconvertis de la pompe à injection au photovoltaïque, ils peuvent demain exercer tous les métiers du groupe BOSCH.

 

Nous exigeons de Bosch qu’il développe une activité industrielle sur le site de Vénissieux.

 

Soyons nombreux à dire au groupe Bosch que cette réalité mérite un meilleur traitement que le désengagement progressif de Vénissieux et de la France !!

 

Cette usine est une entreprise pratiquement née et qui a grandie avec les Vénissians. Elle fait partie du développement de Vénissieux. Elle reste un espoir professionnel et d’emplois pour beaucoup de jeunes !!!

 

Aidez-nous à défendre cette entreprise Historique et prometteuse !!!

 

La CGT BOSCH Vénissieux Organise un rassemblement devant le

 

site, boulevard Joliot Curie, le Vendredi 4 Octobre à partir de 09h00.

 

 

L’union locale CGT appelle tous les syndicats des entreprises à former des délégations et à participer en nombre au rassemblement devant ordre mondial présent dans de nombreux domaines l’usine BOSCH.

Tag(s) : #Communication

Partager cet article

Repost 0