Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lyon-les-eboueurs-votent-la-poursuite-de-leur-mouvement

 

L’intersyndicale a obtenu un accord en 2007 -acté en CTP-  pour garder les tournées de Lyon ( 3°/4°/6°/7°) et une partie de Villeurbanne en régie directe  alors que le reste du territoire était attribué au « privé » par un marché de 5 ans. Nous avons appris qu’à l’occasion du renouvellement de ce marché de collecte ,dans le plus grand secret et sans aucune explication, le Président lançait pour attribution le 23/03/2012, un marché de ramassage des ordures ménagères avec 4 lots .Ainsi est  attribué la TOTALITE  des arrondissements de Lyon et de Villeurbanne aux grands groupes privés (payés à la tonne ramassée),entrainant brutalement l’annulation de l’accord de 2007 !

« IL N’YA PAS DE PRIVATISATION DE LA  COLLECTE AU GRAND LYON »: FAUX !

Comparer au nombre d’habitants la part « Régie » et la part « Privé » ne veut rien dire : pourquoi au nettoiement on calcule en « équivalent habitant » ?

Comparer les tournées sans intégrer les tonnages ramassés au kilomètre non plus : M Thierry Philip VP à la Propreté et aux Déchets lui-même reconnaît un tonnage supérieur de +1% pour le privé au détriment de public. Pour nous, c’est encore plus important puisque le Lot  n°4 du marché que nous contestons n’est plus dans le « 50/50 » mais à 100% pour le privé et sur TOUT le Grand Lyon !

Curieusement on ne parle plus du prix à la tonne et du différentiel privé/public au détriment de ce dernier ?

Nos organisations syndicales CGT, FNACT-CFTC, FO, CFDT, FA/FPT, UNSA, UGICT/CGT GRAND LYON ont déposé un préavis de grève à partir du lundi 12 mars 2012 dès 5h30, reconductible toutes les 24 heures.

Pour demander :

·        Le  retrait du projet de privatisation de la Collecte des Ordures Ménagères du grand Lyon

·        Le maintien en régie des rondes de collecte qui le sont déjà actuellement sur Lyon et Villeurbanne. 

Gérard Collomb n’a pas répondu aux revendications, il a formulé des contre propositions :

-          l’octroi d’un samedi sur deux applicable au 2 novembre 2012 : non appliqué depuis 2003 !

-          la réduction du coût de l’intérim de moitié : une demande également formulée par les organisations syndicales de longue date en regard de la pénibilité du travail de collecte.

-          La création nette de 10 emplois. C’est le moins que l’on puisse faire puisque nous sommes en sous effectif ! le taux de vacance de poste non pourvu est de l’ordre de 8 %.

Les agents ont voté majoritairement la grève lundi 12 mars au matin, sur l’ensemble des sites et ont réaffirmé leurs revendications.

La Direction a rencontré une délégation de l’intersyndicale accompagnée d’agents grévistes, et s’est engagée à donner une réponse dans l’après-midi après avoir rencontré Gérard Collomb.

Réponse du Président :: « je reste sur les propositions que j’ai formulées vendredi. Je ne peux pas aller au-delà ».

Ceci au moment où se discute le retour en régie de la gestion de l’eau potable du Grand Lyon.

Les personnels sont entrés dans leur 3ème jour de grève mercredi 14 mars, le mouvement est plus massif que la veille, le président du Grand Lyon a fait appel aux forces de l’ordre.

Le mouvement se renforce pour demander le retrait du marché public de collecte et le maintien des rondes actuelles en régie.

En plus de ces revendications un préavis complémentaire a été déposé pour demander l’amélioration des conditions de travail et combattre la pénibilité ainsi que l’octroi de tous les samedis pour les agents de la collecte.

Les agents maintiennent plus que jamais leurs revendications pour le  maintien de leurs outils de travail des rondes en régie sur Lyon et Villeurbanne n’en déplaise à Thierry Philip, qui est plus acharné à jeter de l’huile sur le feu en traitant les éboueurs de nantis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Informations

Partager cet article

Repost 0