Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

titre-intr-synd-93.png

 

A 3 mois des élections présidentielles
Les Organisations Syndicales de la Seine-Saint-Denis appellent les salariés à ne pas se tromper de colère !

La crise économique amplifiée par la  crise financière internationale, touche durement les salariés, les retraités, les demandeurs d’emplois, alors qu’ils ne sont en rien responsables.

La crise menace l’avenir des jeunes, des plus fragiles, met à mal le vivre ensemble et les solidarités ; elle accroit les inégalités, la précarité, l’insécurité sociale, la pauvreté et l’exclusion.

A rebours des attentes des salariés, sur des mesures en faveur de la justice, de l’égalité et d’une juste répartition des richesses créées par le travail, ce gouvernement n’a eu de cesse d’accentuer les injustices sociales par le biais de multiples cadeaux fiscaux au plus aisés et au grand patronat.

Ce pouvoir, a méprisé le dialogue social, comme le démontre sa surdité face aux exceptionnelles mobilisations sur les retraites, organisé la mise en concurrence des salariés, l’opposition entre français et immigrés et porte ainsi une lourde responsabilité dans  affaiblissement du pacte républicain.

Cette attitude a contribué à la montée des intentions de vote pour la candidate du Front National à un niveau préoccupant.

Les organisations syndicales de la Seine Saint Denis, s’inquiètent de cette banalisation du Front National. Malgré l’habile stratégie de communication pour tenter de changer son image, ce parti n’a pas changé le fond de sa politique. Il instrumente le désarroi social, le sentiment d’abandon de façon totalement démagogique et demeure en réalité  pleinement inscrit dans une logique de soutien au fort contre le faible et d’exploitation salariale ultime. Ainsi les organisations syndicales de la Seine Saint Denis affirment avec force que le FN n’est pas un parti républicain comme les autres.  Son concept de préférence nationale l’éloigne définitivement des valeurs républicaines de Liberté d’Egalité, de Fraternité et de nos valeurs syndicales.

Le Front National représente un danger pour les salariés, puisqu’il ignore leurs revendications, notamment celles portée massivement par un large mouvement social sur la question des retraites, n’a de cesse d’attaquer la fonction publique et ses agents en prônant l’accentuation des politiques libérales déjà à l’œuvre, et développe un intense anti syndicalisme jamais démentie. Le Front National demeure le relais des intérêts des forces de « l’argent » les plus réactionnaires qui ne manquent aucune occasion pour tenter de précariser et réduire l’emploi et affaiblir les salaires.

Le vivre ensemble, les libertés démocratiques, le développement économique et social ont tout à craindre d’un parti à la doctrine ultra libérale et autoritaire et aux propositions discriminatoires et antisociales.

Les organisations syndicales de la Seine Saint Denis décident de mobiliser leurs adhérents pour contribuer à dévoiler  la réalité des thèses et des positions du FN. Elles appellent les salariés du département à ne pas se tromper de colère et à participer massivement aux rendez vous démocratiques qui s’annoncent pour marginaliser le FN et porter leurs exigences en matière de liberté, d’égalité, de démocratie, de progrès social.

Bobigny, le 26 janvier 2012

Tag(s) : #Informations

Partager cet article

Repost 0