Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

des-gages.jpg

 

C'est fait, les français on décidé de ne pas renouveler leur confiance au « président du pouvoir d'achat »en élisant à la tête de l'état François Hollande. Mais que changera cette élection et qu'elle  sera la politique syndicale de la CGT et des autres.

Après 5 ans de politique de Sarkozy, les acquis du programme du Conseil National de la Résistance (CNR) se sont vu attaquer comme jamais, privatisation des entreprises publiques comme la poste, EDF, GDF, loi Bachelot patient santé hôpital territoire qui casse le modèle de santé tel qu'on l'a connu en France, réforme des retraites, autonomie des universités...

Le travail est de taille !!!

Mais qu'attendre de Hollande. Qu'il se le tienne pour dit, ce n'est pas parce que les socialistes sont au pouvoir que nous relâcherons notre attention ! Au contraire, nos attentes n'en sont que plus grandes et nous ne tolérerons pas d'autres déceptions.

Les 10 exigences de la CGT restes toujours les mêmes :
1. revalorisation des salaires
2. contrôle des aides publiques aux entreprises
3. contrainte des entreprises à des alternatives au licenciement
4. suppression des exonérations fiscales et sociales sur les heures supplémentaires
5. stopper les suppressions d'emplois
6. développer des politiques publiques et des moyens pour les services publics
7. réformer la fiscalité en profondeur
8. créer un pôle financier public et établir un mécanisme de crédits à taux réduits pour l'investissement productif
9. taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux
10. mettre en place un fonds européen de solidarité sociale et de développement économique

Le président Hollande devra revenir aussi sur :
le dogme du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux
le gel du point d'indice dans la fonction publique
l'instauration de la journée de carence dans la fonction publique et l'ajout d'une journée de plus dans le privé
la hausse des cotisations retraite

Si les élections se gagnent dans les urnes, ne perdons pas de vue que c'est dans la rue que ce gagnent les acquis sociaux.

Comme en 1936, alors que le front populaire venait de se faire élire dans une période poste-crise de 1929, la CGT a su peser de tout sont poids sur la vie politique pour gagner des acquis qui nous sont chers aujourd'hui.
Le combat continue, on ne lâchera rien !!!

Tag(s) : #Communication

Partager cet article

Repost 0