Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

greve-cgt.jpg

 

 

PARTICIPEZ ACTIVEMENT à la Journée d’action à l’appel de la CGT, CFDT, CFECGC,

CFTC, FO, FSU, Solidaires et UNSA

MARDI 31 MAI 2011

11h30 Place Jean Macé

 

 

Toutes les organisations syndicales condamnent la politique d’austérité menée par le gouvernement à l’égard des agents publics. Celle-ci aggrave encore le contexte marqué

par les suppressions d’emplois et la dégradation des conditions de travail.

Elles dénoncent l’absence de véritables négociations salariales qui auraient du permettre a minima le maintien du pouvoir d’achat des agents publics pour 2011 et 2012.

 

Elles contestent le discours du gouvernement consistant à faire croire que la Fonction publique connaît de véritables hausses de pouvoir d’achat.

Elles rappellent que le contentieux salarial qui s’accumule depuis presque 10 ans, constitue pour les fonctionnaires une perte de plus de 10 % de rémunération. Elles demandent une mise en oeuvre rapide de mesures de rattrapage.

Elles réaffirment fortement leur attachement au point d’indice, élément central et prioritaire en matière salariale. En effet, seule sa progression permet véritablement de compenser l’inflation et d’assurer une réelle augmentation des salaires pour tous les fonctionnaires et les agents contractuels.

C’est pourquoi elles exigent une augmentation immédiate et conséquente du point d’indice, suivie de l’ouverture d’une véritable négociation sur :

  • les mesures de rattrapage ;

  • une revalorisation des grilles indiciaires ;

  • une véritable politique salariale dans la fonction publique.

 

Il est important de réformer la fiscalité pour avoir les recettes nécessaires pour des services publics répondant aux besoins de la population avec des fonctionnaires reconnus et bien rémunérés.

 

La CGT propose une réforme pour une fiscalité juste afin de faire payer les impôts à ceux qui doivent les payer, notamment les plus fortunés qui ont toujours bénéficié d’exonérations leur permettant de réduire considérablement leurs impôts, voire de ne pas en payer… à l’image du bouclier fiscal, une des premières mesures de Sarkozy…

 

De l’argent, il y en a…

 

En 2009, les profits dégagés par les entreprises du CAC 40 s’élevaient à 47 milliards d’euros dont 36 milliards ont été versés aux actionnaires…

En 2010, avec 13 % d’augmentation, ce sont 40 milliards qui leur ont été versés…

Pour 2011, les prévisions annoncent 43 milliards, soit près de plus 10%...

Les salaires moyens des 50 patrons Français les mieux payés étaient de 3,8 millions

d’euros en 2008, soit 280 fois le Smic…

En 2009, l’impôt sur les sociétés, considéré comme une charge insupportable par le patronat, ne représentait que 21 milliards d’euros, en baisse de 28 % sur 2008.

 

 

FRAPPER FORT

dans le SECTEUR PUBLIC

et le SECTEUR PRIVE !

 

Pour la CGT :

C’est une augmentation générale des salaires du public que le gouvernement doit mettre en oeuvre et dans le privé contraindre les branches et les entreprises à revaloriser les salaires au travers d’accords majoritaires !

Il est urgent d’augmenter le Smic à 1 600 euros brut !

Le gouvernement doit obliger le patronat à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes et à cesser toutes discriminations salariales !

Il est impératif de reconnaître les qualifications et en finir avec les formes aléatoires de rémunération !

Il faut remettre à plat l’ensemble des dispositifs fiscaux dérogatoires et des exonérations de cotisations sociales accordées aux entreprises soit environ 140 milliards d’euros !

Consciente que seules les mobilisations des salariés feront la différence, la CGT appelle à créer les conditions de mobilisations massives pour la revalorisation des salaires dans toutes les entreprises, pour les salariés du privé comme du public.

Tag(s) : #Rendez-vous

Partager cet article

Repost 0