Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

personne-agee.png

 

Déclaration CGT Rhône-Alpes :

La Caisse d’Assurance Retraite et Santé au Travail porte un  coup supplémentaire à la réponse aux besoins d’aide à domicile

 

  

La CGT Rhône-Alpes appelle à une journée d'action

avec rassemblement régional le 5 juin 2012

A PARTIR DE 13H00 DEVANT LA GARE DE LA PART-DIEU POUR SE RENDRE ENSUITE A LA CARSAT.

 

 

 

La population vieillit, les personnes âgées souhaitent rester plus longtemps à leur domicile… Tout le monde s’accorde autour de cela, mais dans les faits ?

Dans les faits, on assiste bien à une fragilisation à outrance, à une déstructuration de notre système d’aide à domicile :

Ø Les financements pour l’aide à domicile auprès des personnes en perte d’autonomie par les Conseils Généraux ne couvrent pas les besoins (pour les GIR 1 à 4), ce qui fragilisent les associations et les centres communaux d’action sociale ;

Ø Les contraintes budgétaires et l’absence de volonté politique de développer une vraie politique sociale de prévention de la perte d’autonomie et d’aide à domicile, pèsent sur les associations d’aide à domicile et mènent à une dégradation :

*        De la qualité de la réponse aux besoins et du service (multiplication des demi-heures voire des quarts d’heures d’intervention, de plus en plus de difficultés pour répondre aux besoins de la population âgée dans les zones rurales, aggravation des inégalités sociales et territoriales d’accès aux services d’aide à domicile, etc.) ;

*        De la qualité du travail et de l’emploi (non reconnaissance des salariées comme professionnelles, augmentation des cadences, coup de frein porté à la qualification des salariées, …).

 

La CARSAT Rhône-Alpes finance les actions pour les personnes relevant des GIR 5 et 6.

Le 5 avril 2012, la Commission d’Action Sanitaire et Sociale de la CARSAT Rhône-Alpes  a franchi une étape supplémentaire dans la non réponse aux besoins sociaux de nos aînés, dans l’aggravation des inégalités d’accès aux services d’aide à domicile.

Sur la base d’un souci uniquement financier de retour à l’équilibre budgétaire, de nouvelles règles d’attribution des aides, extrêmement restrictives, ont été actées dans une double direction :

Baisse du nombre de plans d’aide accordés et baisse des heures d’intervention financées pour les plans d’aide accordés.

Toute une partie des plans d’aide personnalisés (PAP) a été supprimée pour une économie de 1.220.000 €, par la CARSAT Rhône-Alpes.

Une nouvelle grille de critère extrêmement restrictive est mise en œuvre. La quasi-totalité des personnes relevant des GIR 6 et de nombreuses personnes en GIR 5 seront exclues pour une économie de 2.300.000 €.

Seul le représentant CGT de la Commission d’action sanitaire et sociale de la CARSAT a voté contre ce coup porté aux réponses aux besoins d’aide à domicile prenant effet le 1er mai 2012.

Cette décision a été signifiée aux structures d'aide à domicile par un courrier daté du 12 avril pour une application au 1er mai 2012. Quelles considérations pour les prestataires / partenaires et les retraités ?

Par cette décision, la CARSAT Rhône-Alpes :

-          Va à l'encontre de la politique nationale de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse.

-          Expose les retraités vulnérables à l'arrêt de cette prestation, faute de moyens financiers.

-          Accentue la destruction des emplois dans ce secteur d'activité déjà en difficulté.

-          Incite à la déqualification de l'emploi, des compétences.

-          Incite au développement du travail non déclaré.

-          Expose les retraités à un accroissement de leur isolement par la perte du lien social.

La CGT Rhône-Alpes, dans un souci de réconcilier l’économique et le social, dans un souci d’améliorer conjointement la qualité du service et la qualité de l’emploi dans l’aide à domicile, ne peut accepter ce coup porté à la réponse aux besoins sociaux, et soutient les différentes initiatives d’action qui doivent se développer dans les territoires de Rhône-Alpes.

La CGT Rhône-Alpes exige :

-          Que cette décision soit abrogée, afin que la CARSAT joue pleinement son rôle de réponse aux besoins sociaux, de prévention de la perte d’autonomie  et d’aide à domicile auprès des personnes fragilisées. Comment accepter que dans notre région, les personnes âgées relevant des GIR 5 et 6 n’aient pas les mêmes chances de se voir attribuer des heures d’aide à domicile, selon leur situation sociale, et selon leur lieu d’habitation sur le territoire national ?

-          Que les moyens budgétaires permettent une égalité de prise en charge des besoins d'aide à domicile sur tout le territoire nationale.

 

La CGT Rhône-Alpes appelle à une journée d'action

avec rassemblement régional le 5 juin 2012

A PARTIR DE 13H00 DEVANT LA GARE DE LA PART-DIEU POUR SE RENDRE ENSUITE A LA CARSAT.

Tag(s) : #Médico-social

Partager cet article

Repost 0