Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

_DSC5394reduit.jpg

Lundi soir a eu lieu une cérémonie à la mémoire de Marius VIVIER MERLE ancien résistant, ancien secrétaire de l'union départementale CGT du Rhône mort en mission sous les bombardements en Mai 1944. A cette occasion une plaque commémorative a été apposée sur un pilier de l’entrée principale de la gare de la Part Dieu.

Si un boulevard de Lyon porte son nom beaucoup de Lyonnais ne connaissent pas qui il était vraiment.

C'est  Charles Ramain, notre président de l'institut d'histoire sociale CGT du Rhône qui en est l'instigateur. il a pendant des mois fait des recherches et accumuler  des preuves pour réhabiliter la mémoire de VIVER MERLE;
 Il lui a fallu une patience et une opiniâtreté à toute épreuve pour arrivé à convaincre et créer les conditions pour faire accepter par les autorités la pose de cette plaque dont il faut mesurer l'importance puisque des millions de voyageurs qui vont emprunter l'entrée de la gare vont pouvoir lire cette plaque sur laquelle le nom de VIVIER MERLE est gravé mais aussi secrétaire de la CGT.

 8 jours avant cette cérémonie une manifestation  l'extrême droite avait décidés d'une manifestation devant la bourse du travail, manifestation et contre manifestation qui avait été interdite pour éviter tout débordement. Malgré tout des manifestants d'extrême droite avaient envahies la gare ce jour ou il y a eu échauffourée avec les forces de l'ordre. Bien que n'ayant rien à voir avec la cérémonie de ce lundi, la pose de cette plaque n'en a été que plus symbolique.

A cette cérémonie était présents:  la Ministre NAJAT VALLAUD BELKACEM, le préfet , la directrice régionale de la SNCF, le Maire du 3° arrondissement et une adjointe au Maire de Lyon absent pour cause de conseil municipal.

    Dédé Maurin

 

Voir le Fichier : allocutionIHS_CGT_RHONE2.pdf

 

_DSC5386.reduit-copie-1.jpg

Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost 0