Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 er Mai 2012 TOUS DANS LA RUE
A LYON place Jean-Jaures 10H30

Pour construire le progrès social, des solutions à la crise et bâtir un monde de paix, d’émancipation, de bien-être.

Que l’on soit salarié du secteur public, du secteur privé, retraité, que l’on soit étudiant, apprenti, lycéen… le 1er mai, nous manifestons pour :
• Défendre et promouvoir l’emploi, les services publics, l’intérêt général ;
• Augmenter les rémunérations et les pensions ;
• De bonnes conditions de travail ;
• Une meilleure protection sociale ;
• Des réponses aux aspirations de la jeunesse qui subit particulièrement l’aggravation de la précarité et de l’exclusion.

Le 1er mai, journée internationale des travailleurs, est l’occasion de réaffirmer notre exigence de paix.

Mobilisons-nous pour le “vivre ensemble”, la solidarité entre les salariés et l’égalité des droits, le choix de la paix, le choix du social. C’est de cette façon que reculeront l’exclusion, le racisme, le rejet de l’autre.

CHANGER DE POLITIQUE CONQUERIR LA JUSTICE SOCIALE

La CGT réaffirme ses dix exigences pour sortir de la crise :
Revaloriser les salaires, les pensions et les minima sociaux (Smic à 1700 €).
Contrôler les aides publiques aux entreprises.
Contraindre les entreprises à des alternatives aux licenciements.
Supprimer les exonérations fiscales et sociales sur les heures supplémentaires.
Stopper les suppressions d’emplois.
Développer les politiques publiques et les moyens des services publics.
Réformer la fiscalité en profondeur.
Créer un pôle financier public et établir un mécanisme de crédits à taux réduits pour l’investissement productif.
Taxer les mouvements spéculatifs de capitaux et éradiquer les paradis fiscaux,
Mettre en place un fonds européen de solidarité sociale et de développement économique.

Le bilan du quinquennat Sarkozy :
• 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté,
• Plus de 5 millions de chômeurs, 350 000 emplois industriels détruits,
• 210 milliards d’euros pour les actionnaires contre 182 milliards d’euros pour l’investissement en 2010,
• 170 milliards d’euros d’exonérations fiscales et sociales et autres aides publiques aux
entreprises,
• En 5 ans, augmentation de la rémunération des patrons du CAC 40 de 34 % alors que les
salaires n’ont augmenté que de 13 %,

Partager cet article

Repost 0